Jésus Kalou/ octobre 6, 2018/ Uncategorized/ 0 comments

« La Wallyscar pousse ses pions en Tunisie et à l’étranger ».

Même si elle doit continuer à importer des voitures au  prix devenu hors d’atteinte, la Tunisie devra stimuler une industrie automobile locale qui réponde davantage aux besoins réels des populations et leur satisfaction [Plus d’information].   

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*